En savoir plus
Toutes les actualités de Time To Test

Rentrée de Time To Test à Station F le 17 septembre

L’équipe Time To Test a choisi l’Anticafé à Station F pour faire sa rentrée à l’occasion d’une matinée petit-déjeuner (innov’café) consacrée aux échanges entre start-up et des métiers de La Poste (Branche Service-Courrier-Colis, BSCC).

En préambule, Zora Younsi, co-fondatrice de la start-up Lock’n’Touch hébergée à Station F, a présenté l’écosystème d’innovation à Station F et ses spécificités ainsi que les relations entre start-up et grands groupes.

Pour cet événement qui réunissait 50 participants, Lionel Chaine, Directeur du système d’information de La Poste/BSCC, est intervenu au début de la matinée pour insister sur l’importance de l’innovation, les enjeux de la DSI et de la BSCC dans la transformation de La Poste qui se fait du reste avec les postiers.

Participants à l’événement du 17 septembre à Station F

Le processus de coopération entre La Poste et start-up participe à la volonté de s’appuyer sur les forces de La Poste (ses facteurs, leur smartphone Facteo, sa flotte de véhicules électriques première en Europe, ses bâtiments, ses boîtes aux lettres, la connaissance fine du territoire) pour imaginer des nouveaux services pour participer à la construction de La Poste de demain confrontée à la diminution des volumes de courrier. Il s’agit de co-construire conjointement avec les métiers de La Poste et les start-up en expérimentant de nouveaux services (améliorer ou enrichir fonctionnellement des services existants grâce à des start-up, en créer de nouveaux). A ce titre, 4 ateliers ont été orchestrés avec pour chacun d’eux un représentant de Time To Test (merci à Caroline, Oumar, Steve et Tristan), des métiers conviés et des start-up (17 au total). Ces ateliers baptisés Google Apple Facebook Amazon étaient un clin d’œil aux GAFA dans l’espoir aussi que parmi nos start-up made in France éclosent quelques licornes qui comme l’a souligné David Fayon « passent à l’échelle sans perdre leur âme ». Il s’agissait en 1 h 30 de brainstormer sur des cas d’usage et in fin des PoC potentiels. Des restitutions suivirent pour préparer les étapes futures et réunir la matière pour la feuille de route de chacun. Une démarche vertueuse dans les échanges, complémentaires et non concurrents, s’est instaurée.

Les 4 ateliers organisés

Ce fut également une occasion de passage de relais entre les anciens et les nouveaux de l’équipe Time To Test (Marine, Léa et Quentin).

Une visite a clôturé cette matinée avec une escale dans le bureau de Poste de Station F pensé pour un public aux attentes différentes.

À découvrir aussi...
Retour sur la visite de Time To Test à la PIC de Bobigny
Fort d’un PoC réalisé avec une start-up utilisant la technologie blockchain, une grande partie de l’équipe Time To Test s’est rendue lundi 15 avril 2019 dans un établissement (une PIC, Plateforme Industrielle Courrier) de La Poste atypique en France. En effet, il comprend un très large panel d’activités multi-flux : le CTEDI (centre d’entraide industriel) de Bobigny traite le courrier RFX (courrier retourné car fausse adresse ou non récupéré), courrier industriel en entraide, le transport, la distribution et la collecte du courrier.

Outre une visite efficace et instructive, nous sommes revenus lors de nos échanges avec le directeur de la structure sur l’importance des retours de contact entre le terrain et le siège. Ceci confirme une de nos orientations qui est de pouvoir réaliser des PoC depuis certaines remontées (Bonnes idées Poste) générées par le terrain.

 

Dans le processus d’innovation continue et ouverte qui anime Time To Test, l’information, l’accompagnement et la communication pédagogique sont des facteurs de succès pour délivrer des améliorations qui seront perçues comme telles et mises en application par les métiers cibles après une phase d’expérimentation porteuse d’enseignements.

L’innovation est obligatoire même si les technologies proposées ne doivent pas devancer les capacités d’appropriation des publics (personnel de l’entreprise, partenaires, clients). Aussi les actions doivent être comprises par tous et en concertation dès les phases amont du PoC.

Partir du terrain et accompagner le changement afin d’éviter les pertes d’informations ou l’incompréhension constituent pour Time To Test des clés du succès, tout comme l’illustre le processus de formation qui peut se réaliser en partie à distance tout en conservant un ancrage présentiel.

L’innovation au cœur du défi sportif hors norme d’un postier
 

Time To Test accompagne Christophe Vissant, postier et runner, au cours d’un challenge sportif et humain palpitant. Totalement inédit, ce défi est promis à une entrée fracassante dans le livre des records.

 
Christophe Vissant s’est fixé un nouveau défi de taille : accomplir le tour d’Australie (15 500 km) en six mois avec un repos minimal. Ce postier quadragénaire originaire de La Ciotat (à 34 km de Marseille) est surtout connu de ses collègues pour sa bonne humeur et sa sollicitude. Toutefois, il faut aussi savoir que son nom est régulièrement associé ce que l’on nomme communément l’ultra-marathon. Issue de la course à pied, cette pratique sportive consiste à parcourir des distances hors normes.

L’Australian Challenge Tour, officiellement appuyé par l’ambassadeur d’Australie, n’est pas un challenge comme les autres. Il est donc primordial de simplifier la vie de ce postier haut en couleur jusqu’au terme de son périple océanien. À cet effet, Time To Test a identifié des entreprises innovantes susceptibles de lui fournir un savoir-faire compatible avec les exigences d’un tel défi. Suite à un travail de longue haleine, un lot de start-up a été retenu pour accompagner ce sportif à nos côtés.

Du côté de Christophe Vissant, des exercices préparatoires intenses ont été nécessaires afin de le maintenir dans une condition physique optimale. Après avoir foulé les sols italien, russe et grec, Christophe Vissant s’élance vers son défi le plus ambitieux et qui a aussi une signification personnelle : l’Australie.

 
Ancien joueur de football professionnel, rien ne laissait présager d’une bifurcation vers cette discipline. Cette réorientation a eu lieu en 2013 suite à un accident lui ayant fait perdre temporairement l’usage de ses jambes. Ce coureur « extrême » montre que rien n’est impossible.

 
N’hésitez pas soutenir Christophe Vissant en vous rendant sur la boutique officielle du défi.

Site officiel : https://www.australianchallengetour.com

La charte d’engagement de Time To Test

 

Time To Test a élaboré une charte d’engagement dans laquelle sont sanctuarisées ses valeurs fondatrices. Elle a été établie collaborativement avec l’équipe afin de refléter l’expérience Time To Test dans sa globalité.

Nous nous sommes appuyés sur le premier Baromètre des collaborations entre grands groupes et start-up de la French Tech pour identifier les enseignements à tirer de leurs recommandations en les adaptant au contexte spécifique de La Poste. Ceci nous a permis de fixer sept engagements envers nos partenaires externes : les start-up et PME innovantes.

Notre rôle consiste aussi à tracer un chemin de croissance pour nos perles. Nous les aidons à concrétiser des projets créatifs avec les métiers de la Branche Services-Courrier-Colis dans une logique de valeur partagée, en privilégiant l’accompagnement humain et la transparence.

Ce document est donc un cadre de référence qui clarifie les modalités de l’intervention et facilite le développement de relations durables. En effet, Time To Test endosse un rôle d’aiguilleur pour fluidifier les interactions entre les entreprises innovantes d’une part, et la Branche Services-Courrier-Colis de La Poste d’autre part. À ce titre, cette charte est primordiale car elle favorise des relations de travail saines et partagées.

L’équipe Time To Test est consciente que la confiance mutuelle ne se décrète pas. Elle s’exprime par des actes. Par conséquent, nous vous proposons de nous contacter afin de mettre notre charte à l’épreuve.

 
Cliquez ici pour télécharger la charte d’engagement !